5 remèdes naturels pour soulager le mal de cervicales efficacement

Environ deux tiers de la population souffrent de cervicalgies à un moment donné de leur vie, et la prévalence est la plus élevée à l’âge moyen. Après les maux de dos, les cervicalgies sont la cause musculo-squelettique la plus fréquente de consultation en soins primaires dans le monde. Au Royaume-Uni, environ 15% de la physiothérapie en milieu hospitalier et au Canada, 30% des références en chiropratique concernent des douleurs au cou. (1)

Quelles sont les causes des douleurs à la nuque et au cou ?

La plupart des personnes qui présentent une douleur au cou souffrent d’une « douleur au cou non spécifique », où les symptômes ont une base posturale ou mécanique. Les causes de ces douleurs aux cervicales sont mal comprises et sont généralement multifactorielles, y compris une mauvaise posture, l’anxiété, la dépression, la fatigue du cou et les activités sportives ou professionnelles. (1)

Combien de temps dure le mal de cervical ?

La cervicalgie aiguë disparaît généralement en quelques jours ou semaines, bien qu’elle puisse réapparaître ou devenir chronique. Une enquête (2) menée au Royaume-Uni auprès de 7669 adultes a révélé que 18% d’entre eux avaient des douleurs au cou au moment de l’enquête, et la moitié d’entre eux (58% des patients symptomatiques) ont répondu qu’ils souffraient toujours de douleurs lorsqu’on leur a demandé un an plus tard.

5 plantes pour vous aider si vous avez mal aux cervicales

Si vous avez mal au cou ou à la nuque, que ce soit temporaire ou chronique, il existe des solutions telles que l’acupuncture, la chiropractie, les techniques posturales (yoga, pilates, technique Alexander) et même des oreillers spéciaux afin d’apaiser sa nuque la nuit.

Mais nous souhaitons également vous partager ces 5 plantes qui soulagent le mal de cervicale :

L’harpagophytum, préparation anti-inflammatoire et analgésique

L’harpagophytum, communément appelée griffe du diable est une plante vivace qui se développe dans des conditions arides. Pendant des siècles, elle a été utilisée comme traitement traditionnel pour diverses maladies, notamment les fièvres, les affections cutanées, l’arthrite et les maladies du tube digestif, ainsi que comme stimulant de l’appétit. Depuis son introduction en Europe au début du XXe siècle, elle est devenue une préparation anti-inflammatoire et analgésique populaire parmi les herboristes pour le traitement des maladies dégénératives des articulations, des tendinites, des maux de tête, des maux de dos et des douleurs menstruelles. De nombreuses études semblent indiquer que l’harpagophytum est une préparation anti-inflammatoire et analgésique efficace dans le traitement de l’inflammation aiguë et subaiguë et notamment pour soigner naturellement les douleurs de cou. (3)

Où trouver de l’harpagophytum biologique de qualité ? Cliquez ici.

La résine de Boswellia Serrata, efficace pour soulager de nombreuses maladies inflammatoires

Le Boswellia serrata est un arbre ramifié, de taille moyenne à grande, qui pousse dans les régions montagneuses sèches. La résine de l’espèce Boswellia est utilisée comme encens dans les cérémonies religieuses et culturelles et dans les remèdes depuis des milliers d’années. La gomme-résine oléo est extraite de l’incision pratiquée sur le tronc de l’arbre. L’acide boswellique (BA) est l’un de ses composés phytochimiques, obtenu à partir de cette résine, qui peut aider au traitement de différentes maladies. C’est l’un des composants les plus essentiels et les plus couramment utilisés dans les médicaments ayurvédiques et Unani conventionnels, qui se sont révélés extrêmement efficaces pour soulager de nombreuses maladies inflammatoires, gastro-intestinales, hormonales et microbiennes. La résine de Boswellia serrata aurait les propriétés d’un médicament anti-inflammatoire, analgésique et tranquillisant, et peut donc soulager les douleurs aux cervicales. (4)

Où trouver un extrait de Boswellia titré en acide boswelique ? Cliquez ici.

Uncaria Tomentosa, la griffe de chat aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires

Uncaria Tomentosa est une plante d’Amazonie qui est largement utilisée pour traiter de nombreux maux associés aux troubles inflammatoires. Des études (5, 6) ont permis de caractériser les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la griffe de chat. La mitraphylline s’est avérée être le principal alcaloïde présent dans l’extrait chloroformique d’écorce de cette plante. Son activité contre les cytokines impliquées dans le processus inflammatoire a été testée dans plusieurs études et a montré des résultats significatifs. Si votre mal de nuque est de cause inflammatoire, la griffe de chat saura vous soulager.

Où trouver un extrait de Uncaria Tomentosa ? Cliquez ici.

La menthe poivrée pour les douleurs cervicales et maux de tête

En 2014, des chercheurs ont tenté d’évaluer l’efficacité des huiles essentielles aromatiques sur les cervicalgies, dont notamment l’huile essentielle de menthe poivrée. Pendant 4 semaines, tous les patients ont appliqué 2 g de crème à base d’huile essentielle directement sur la zone affectée quotidiennement après la douche ou le bain. Il a été confirmé dans cette étude que les huiles essentielles dont celle de menthe poivrée peut être utilisée pour améliorer les douleurs au cou. (7)

 

Où trouver de l’huile de menthe poivrée de qualité ? Cliquez ici.

La lavande en acupression pour le soulagement à court terme

Une autre étude réalisée en 2006 (8), a tenté d’évaluer l’efficacité de l’acupression en utilisant une huile essentielle de lavande comme traitement complémentaire pour soulager la douleur et améliorer les activités physiques chez les adultes souffrant de mal de nuque. Les résultats montrent que huit séances d’acupression avec de l’huile essentielle de lavande étaient une méthode efficace pour le soulagement à court terme des douleurs au cou.

 

 

Où trouver de l’huile essentielle de lavande de qualité ? Cliquez ici.

Nos recommandations pour soulager les douleurs de nuque naturellement

Premièrement, nous vous recommandons d’identifier la cause de ces douleurs afin de changer vos mauvaises habitudes. Il est très probable que celles-ci soient liées à une mauvaise posture au travail, dans votre voiture ou chez vous. Il se peut aussi que votre oreiller ne soit pas adapté à votre morphologie. Ou encore que ces douleurs soient liées au stress.

Si vous souffrez de mal de nuque, avec des raideurs cervicales, commencez par vous détendre et appliquer quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande ou de menthe poivrée diluées dans une huile végétale pour vous masser doucement la zone douloureuse. Il ne faut surtout pas enflammer encore plus la zone, il faut donc y aller doucement. Si vous souffrez de mal de tête lié aux cervicales, vous pouvez également vous appliquer une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur vos tempes afin de les masser délicatement. Attention à ne pas frotter vos yeux avec les huiles essentielles, dans quel cas vous devriez les rincer immédiatement.

Douleurs articulairesSi au bout de quelques minutes, vous ne ressentez pas de soulagement, vous pouvez complémenter l’action des huiles essentielles, avec un anti-inflammatoire naturel comme la résine de Boswellia, ou la formule Douleurs articulaires à base d’Harpagophytum, Curcuma, Uncaria Tomentosa de la marque Anastore. Il s’agit d’une formule très complète et efficace car elle se compose d’extraits titrés en harpagosides, curcuminoïdes et alcaloïdes, qui sont les principes actifs des plantes citées précédemment.

Vous pouvez également apaiser votre nuque en vous procurant une minerve, soit dans votre pharmacie, soit sur internet.

Sources

  1. Cervical spondylosis and neck pain, Allan I Binder,
  2. Risk factors for neck pain: a longitudinal study in the general population, Peter R. Crofta, Martyn Lewisa, Ann C. Papageorgioub, Elaine Thomasa, Malcolm I.V. Jayson c, Gary J. Macfarlaned, Alan J. Silmanb
  3. A review of the biological and potential therapeutic actions of Harpagophytum procumbens. Grant L, McBean DE, Fyfe L, Warnock AM.
  4. An Update on Pharmacological Potential of Boswellic Acids against Chronic Diseases, Nand Kishor Roy, Dey Parama, Kishore Banik, Devivasha Bordoloi, Amrita Khwairakpam Devi, Krishan Kumar Thakur, Ganesan Padmavathi, Mehdi Shakibaei, Lu Fan, Gautam Sethi, and Ajaikumar B. Kunnumakkara,
  5. Randomized double blind trial of an extract from the pentacyclic alkaloid-chemotype of uncaria tomentosa for the treatment of rheumatoid arthritis. Mur E, Hartig F, Eibl G, Schirmer M.
  6. Anti-inflammatory activity of Mitraphylline isolated from Uncaria tomentosa bark. Rojas-Duran R, González-Aspajo G, Ruiz-Martel C, Bourdy G, Doroteo-Ortega VH, Alban-Castillo J, Robert G, Auberger P, Deharo E.
  7. The effectiveness of essential oils for patients with neck pain: a randomized controlled study. Ou MC, Lee YF, Li CC, Wu SK.
  8. An experimental study on the effectiveness of acupressure with aromatic lavender essential oil for sub-acute, non-specific neck pain in Hong Kong. Yip YB, Tse SH.