Ashwagandha : danger, effets indésirables et contre-indications

Bois de racines d'ashwagandha

L’ashwagandha (withania somnifera) est une plante adaptogène, très utilisée en Ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. Si ces composants la rendent unique, et dotée de propriétés thérapeutiques exceptionnelles, il faut tout de même faire attention à ne pas en abuser. Il est en effet, trop simple de penser que parce que l’ashwagandha est une plante, elle ne peut pas être nocive pour la santé.

Comme tout traitement, si certaines conditions d’utilisations ne sont pas respectées : mauvaise qualité du produit, durée de traitement, ou posologie excessives par exemple, alors elle peut s’avérer dangereuse pour l’organisme. Voici une liste de précautions à respecter afin de profiter pleinement de ses nombreux bienfaits et vertus, le tout sans risques !

Effets indésirables

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il est possible que la consommation d’ashwagandha engendre des effets indésirables chez certaines personnes. Voici quelques cas répertoriés suite à la consommation d’ashwagandha :

  • somnolence
  • maux de tête
  • allergies : rougeurs cutanés, éruptions cutanés
  • chaleur : hausse de la température corporelle
  • difficultés respiratoires, maux de gorge
  • douleurs à l’estomac : diarrhées, vomissements, flatulences, plénitude

Ces symptômes ne sont généralement que temporaires et surtout détectés dans la phase initiale du traitement, c’est à dire dans les 2 premières semaines, le temps que votre organisme s’habitue à cette nouvelle substance. Rappelez-vous, l’ashwagandha est une plante adaptogène, c’est à dire qu’elle régule naturellement votre organisme en fonction de votre état de santé en tentant de rééquilibrer le corps malade.

Pour éviter ces effets indésirables, nous recommandons fortement de commencer à consommer l’ashwagandha en plus petite dose que celle recommandée par le vendeur du produit. Certes, l’ashwagandha n’est pas un produit dangereux pour la santé, dans les doses recommandées, mais comme chaque organisme est différent, il est préférable de tester de petites doses tout d’abord et de voir comment réagit le vôtre à la rencontre de cette substance. De la même façon que certaines personnes s’avèrent allergiques aux arachides ou aux fruits de mer et d’autres non par exemple, il est possible que certaines personnes soient allergiques à l’ashwagandha. Encore une fois, chaque organisme est différent et unique, à vous de savoir ce qui vous réussit et d’éviter les substances néfastes.

En cas de début de ces symptômes, consultez directement votre médecin afin d’éviter tout problème.

Femmes enceintes et allaitantes

Concernant l’utilisation d’ashwagandha lors de la grossesse, ou pour les femmes allaitantes, nous la déconseillons fortement. L’ashwagandha est une plante pleine de bienfaits mais il a également été remarqué qu’elle pouvait écourter une grossesse, donnant lieu à une fausse couche ou un accouchement prématuré.
Elle peut également causer des problèmes lors de l’allaitement en tentant de réguler certaines hormones et est donc également déconseillée après l’accouchement, si la mère souhaite allaiter son enfant.

Cancer

Comme nous avons pu le voir dans cet article : Ashwagandha : bienfaits, propriétés, vertus, posologie, avis (guide complet), l’ashwagandha aurait des propriétés cytotoxiques, créant la mort de certaines cellules tumorales et fait donc l’objet de nombreuses études concernant son utilisation comme alternative naturelle au traitement du cancer. Toutefois, il est risqué de s’automédiquer en cas de cancer, car chaque organisme peut réagir de différente manière. Pour ne pas prendre de risque et donner une chance à l’ashwagandha, alors nous vous conseillons de consulter un professionnel de la santé qui saura vous guider et vous épauler tout au long du traitement.

Traitement concomitant

Si vous souhaitez bénéficier des nombreux avantages de l’ashwagandha mais que vous êtes déjà sous traitement médicamenteux, il est nécessaire de demander l’avis de son thérapeute avant toute prise. L’ashwagandha peut en effet, interagir avec certaines substances, entre autres, avec les médicaments suivant :

  • Les médicaments thyroïdiens
  • Les médicaments immunosuppresseurs
  • Les médicaments antidiabétiques
  • Les médicaments antihypertenseurs
  • Les sédatifs

Avant une opération chirurgicale

L’utilisation d’ashwagandha est déconseillée au moins 2 à 3 semaines avant une opération chirurgicale effectuée sous sédatifs. Les propriétés sédatives de l’anesthésiant pourraient être fortement décuplées par l’ashwagandha, entraînant un état sédatif extrême et des complications indésirables.

Troubles thyroïdiens

L’ashwagandha est reconnue pour avoir des effets sur la thyroïde et de par ses effets adaptogènes, et sa composition unique en alcaloïdes, elle tente de réguler et rééqulibrer le système hormonal. Toutefois, les personnes souffrants de problèmes thyroïdiens, doivent consulter leur médecin avant toute consommation de celle-ci, surtout en cas de traitement médicamenteux et ne pas s’automédiquer.

Somnolence et hypnose

Il est fort probable que la prise d’ashwagandha, puisse engendrer un certain état de somnolence chez certaines personnes, au début du traitement. Plusieurs cas de somnolence ont été rapportés suite à la prise d’ashwagandha. Ces effets sont dûs à ses principes actifs, les withanolides et le triéthylène glycol. En fait, la plante étant adaptogène, si votre organisme manque de sommeil, elle va alors probablement agir sur ce point précisément et vous ressentirez l’envie de dormir. Ces effets sont appelés à disparaître avec le temps, lorsque le corps est entièrement reposé et que l’organisme s’est accoutumé aux principes actifs. Pour éviter les problèmes de somnolence, il est conseillé de prendre la plante avant de se coucher et de commencer par de petites doses.

Concernant les effets hypnotiques que peuvent engendrer la consommation d’ashwagandha, cela a été reporté dans le cas où les patients consommaient une dose trop élevée de la plante. SI vous ressentez des effets hypnotiques, ou hallucinogènes, baissez la dose recommandée par votre thérapeute, et consultez-le pour plus de sécurité.

Douleurs à l’estomac

Certaines personnes peuvent ressentir des effets indésirables à l’estomac suite à la consommation d’ashwagandha, comme par exemple des douleurs, des flatulences, des diarrhées ou des vomissements. Si c’est le cas pour vous, nous vous conseillons de baisser la dose recommandée dans un premier temps et de constater l’évolution de votre état de santé. Au moindre doute, consultez votre thérapeute afin d’écarter tout problème.

Diabète

L’ashwagandha peut abaisser le taux de sucre dans le sang. Cela pourrait donc interférer avec des médicaments utilisés pour le diabète et faire baisser les niveaux de sucre dans le sang de façon trop importante. Si vous êtes diabétique, surveillez attentivement votre glycémie et consultez un médecin avant d’en consommer.

Trouble de la tension artérielle

L’ashwagandha peut diminuer la pression artérielle. Cela pourrait faire baisser la pression artérielle chez les personnes hypotendues ; ou interférer avec des médicaments utilisés pour traiter l’hypertension artérielle. L’ashwagandha doit donc être utilisé avec prudence si votre pression artérielle est basse ou si vous prenez des médicaments pour votre tension artérielle. Consultez un professionnel de la santé afin d’écarter tous risques.

Troubles immunitaires

Les maladies auto-immunes résultent d’un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant ce dernier à s’attaquer aux constituants normaux de son propre organisme.
Si vous souffrez d’une maladie auto-immune, telle que la sclérose en plaques, le lupus (lupus érythémateux systémique), la polyarthrite rhumatoïde ou autres maladies : l’ashwagandha pourrait rendre le système immunitaire plus actif, ce qui augmenterait les symptômes des maladies auto-immunes. Si vous avez l’une de ces conditions, évitez donc d’utiliser l’ashwagandha.

Sources

Ashwagandha, Sloan-Kettering Memorial Cancer Center, Last Updated Thursday, June 20, 2019.
ASHWAGANDHA, WebMD.

Ashwagandha titrée en withanoïdes !

Vous souhaitez acheter de l'ashwagandha ?

Nous vous conseillons la marque Anastore pour sa qualité irréprochable et ses résultats prometteurs !
VISITER ANASTORE.COM
close-link