Acérola bio (vitamine C) : bienfaits, propriétés, vertus, posologie, avis (guide complet)

Désignation

L’acérola (Malpighia punicifolia L.) est l’une des sources naturelles les plus riches de vitamine C et contient un grand nombre de phytonutriments comme les caroténoïdes phénoliques, les anthocyanes et les flavonoïdes. Il y a un regain d’intérêt pour ce fruit parmi la communauté scientifique et les sociétés pharmaceutiques au cours des dernières années. 

Le fruit contient une quantité exorbitante d’acide ascorbique (vitamine C) de l’ordre de 1 500 à 4 500 mg pour 100 g, soit environ 50 à 100 fois celle de l’orange ou du citron. Possédant un réservoir de phytonutriments, le fruit présente une capacité antioxydante élevée et plusieurs propriétés biofonctionnelles intéressantes comme une activité anti-âge et immunostimulante

À quoi ressemble l’acérola ? Quel est son goût ? Où pousse-t-elle ?

L’arbuste de l’acérola qui fleurit dans les climats chauds et tropicaux porte un petit fruit ressemblant à une cerise. Il pousse du sud du Texas, du Mexique et de l’Amérique centrale jusqu’au nord de l’Amérique du Sud et dans les Caraïbes et a récemment été introduit dans les régions subtropicales du monde entier, y compris l’Inde. L’arbre fleurit d’avril à novembre et le fruit mûrit en 3–4 semaines après la floraison. Les fruits sont petits (1 à 4 cm de diamètre), dont la couleur de la peau est verte quand ils ne sont pas mûres, et qui passe au rouge orangé et à une couleur rouge vif finale à maturation. Bien que la douceur du fruit varie selon la variété mais à l’exception de quelques variétés qui sont sucrées, la plupart d’entre elles sont assez acidulées voire acides.

Composition de l’Acérola

L’acérola est une source de plusieurs macro et micronutriments, qui sont résumés dans le tableau ci-dessous. Le glucose, le fructose et une petite quantité de saccharose sont les principaux sucres présents dans le fruit mûr de l’acérola. Parmi les acides organiques, l’acide malique représente 32% du total des acides présents dans le fruit mûr tandis que l’acide citrique et l’acide tartrique sont présents en petites quantités. Les propriétés physicochimiques du fruit de l’acérola et sa valeur nutritionnelle dépendent de plusieurs facteurs, notamment les lieux de croissance, les conditions environnementales, les pratiques culturales, le stade de maturation, la transformation et le stockage.

Voici la composition détaillée de l’acérola :

Tableau de la composition de l’acérola (100 g de poids frais)

(Source: adapté de l’USDA, National Nutrient Database for Standard Reference)

Eau 91.41 gZinc 0.10 mg
Énergie 32 kcalVitamine C (Acide ascorbique total) 1677.6 mg
Protéines 0.40 gThiamine 0.020 mg
Lipides totaux (lipides)0.30 gRiboflavine 0.060 mg
Glucides, par différence7.69 gNiacine 0.400 mg
Fibres alimentaires totales1.1 gVitamine B-60.009 mg
Calcium 12 mgFolate14 µg DFE
Fer 0.20 mgVitamine A38 µg RAE
Magnésium 18 mgAcides gras, saturés totaux0.068 g
Phosphore 11 mgAcides gras, monoinsaturés totaux0.082 g
Potassium146 mgAcides gras, polyinsaturés totaux0.090 g
Sodium 7 mg

L’acérola est riche en acide ascorbique (vit. C)

Il s’agit de l’une des vitamines hydrosolubles les plus importantes, essentielle à la biosynthèse du collagène, de la carnitine et des neurotransmetteurs. La plupart des animaux et des plantes peuvent synthétiser l’acide ascorbique, mais les humains sont incapables de le synthétiser en raison de l’enzyme non fonctionnelle l-gulono-1,4, -lactone oxydase, qui catalyse la dernière étape de la biosynthèse de l’acide ascorbique. Par conséquent, les humains en ont besoin comme complément essentiel de leur alimentation

L’acérola est une source naturelle de vitamine C, dont la teneur varie de 1000 à 4500 mg pour 100 g, soit environ 50 à 100 fois celle d’orange ou de citron. Les apports journaliers  recommandés (AJR) d’acide ascorbique pour les adultes (> 19 ans) sont de 75 mg / jour pour les femmes et de 90 mg / jour pour les hommes. Par conséquent, la consommation de trois fruits d’acérola par jour pourrait satisfaire l’AJR en vitamine C pour un adulte. 

Il a été signalé que la vitamine C de l’acérola est mieux absorbée par les êtres humains que l’acide ascorbique synthétique. En effet, une étude (1) indique que certains composants du jus d’acérola affectent favorablement l’absorption et l’excrétion de l’acide ascorbique par l’organisme. 

Cependant, comme l’acide ascorbique est très instable, sa perte encourue dans les produits à valeur ajoutée pendant le traitement doit également être prise en compte. 

Acérola : bienfaits, propriétés et vertues

De nombreuses études ont révélé que l’acérola était riche en vitamine C, en découlent grand nombre de bienfaits : 

L’acérola pour booster son système immunitaire

La vitamine C, contenue dans l’acérola, est un micronutriment essentiel pour l’homme. C’est un puissant antioxydant. Elle contribue à la défense immunitaire en soutenant diverses fonctions cellulaires du système immunitaire. La vitamine C soutient la fonction de barrière épithéliale contre les agents pathogènes et favorise l’activité de piégeage des oxydants de la peau, protégeant ainsi potentiellement contre le stress oxydatif environnemental. 

La vitamine C s’accumule dans les cellules phagocytaires et engendre de nombreux processus indispensables à l’organisme (chimiotaxie, phagocytose, génération d’espèces réactives de l’oxygène) et surtout, la destruction microbienne. (2)

Le rôle de la vitamine C dans les lymphocytes est moins clair, mais il a été démontré qu’elle améliore la différenciation et la prolifération des cellules B et T, probablement en raison de ses effets de régulation des gènes. Une carence en vitamine C entraîne ainsi une immunité altérée et une plus grande sensibilité aux infections. 

À leur tour, les infections ont un impact significatif sur les niveaux de vitamine C en raison d’une augmentation de l’inflammation et des besoins métaboliques. De plus, la supplémentation en vitamine C semble à la fois prévenir et traiter les infections respiratoires et systémiques. Le traitement des infections établies nécessite des doses significativement plus élevées (en grammes) de vitamine pour compenser l’augmentation de la réponse inflammatoire et de la demande métabolique.

L’acérola, antioxydant naturel pour un effet anti-âge

L’acérola est un antioxydant qui protège le corps des dommages causés par les radicaux libres. La vitamine C qu’elle contient est utilisée comme agent thérapeutique dans de nombreuses maladies et troubles.

Les fruits de l’acérola ont été analysés (3) pour déterminer leur composition chimique et leur capacité de protection contre les dommages oxydatifs. Les analyses de leur composition chimique ont montré une teneur élevée en vitamine C et en molécules antioxydantes. Les résultats obtenus confirment que les fruits de l’acérola sont une source pertinente de composés fonctionnels antioxydants aux effets prometteurs pour la santé humaine.

De plus, une étude faite sur des souris ayant une alimentation trop riche (4) a indiqué que la supplémentation alimentaire en jus d’acérola entraîne une inversion partielle des dommages à l’ADN induits par l’alimentation dans le sang, les reins, le foie et la moelle osseuse. En effet, l’acérola contient des niveaux élevés de vitamine C et de rutine et présente de grandes propriétés antioxydantes. La supplémentation alimentaire en vitamine C a entraîné une diminution des dommages à l’ADN dans les reins et le foie, tandis que la supplémentation en rutine a entraîné une diminution des dommages à l’ADN dans tous les échantillons de tissus observés. Ces résultats suggèrent que le jus d’acérola contribue à réduire le stress oxydatif et peut diminuer la génotoxicité dans des conditions obésogènes en plus des effets bénéfiques observés dans le sang, les reins et la moelle osseuse.

L’acérola, un anti inflammatoire sous-estimé

L’obésité a été étudiée (5) en tant que maladie métabolique et inflammatoire qui se caractérise par une augmentation de la production des adipokines pro-inflammatoires dans le tissu adipeux. Les effets du jus d’acérola ont été examinés sur les protéines inflammatoires dans le tissu adipeux des souris souffrant d’obésité induite par l’alimentation. Les résultats suggèrent que le jus d’acérola réduit l’inflammation et améliore les problèmes associés à l’obésité dans les processus lipolytiques.

L’acérola contre les maladies cardio-vasculaires

Une revue complète (6) de la littérature indique que les populations dont la consommation à long terme est supérieure en vitamine C à 60 mg / jour provenant des aliments et / ou des suppléments ont réduit les risques de cancer, de maladies cardiovasculaires et cataractes.

Des apports de vitamine C supérieurs aux apports journaliers recommandés ont notamment été associés à la réduction de plusieurs indices de risque de maladie cardiovasculaire, notamment une augmentation des HDL et une diminution de l’oxydation des LDL, de la pression artérielle et de la mortalité cardiovasculaire.

L’acérola, l’alliée des sportifs contre la fatigue et les dommages musculaires

La vitamine C est une composante essentielle de l’alimentation et peut réduire les effets néfastes des espèces d’oxygène réactives induites par l’exercice, y compris les dommages musculaires, les dysfonctionnements immunitaires et la fatigue. (7)

L’acérola cicatrisante, idéale pour garder des gencives saines et des os en bonne santé

La vitamine C, que l’on retrouve dans l’acérola est essentielle au développement et au maintien des tissus conjonctifs. Elle joue un rôle important dans la formation osseuse, la cicatrisation des plaies et le maintien de gencives saines. 

L’acérola pour soigner les troubles d’anxiété et de stress

L’acide ascorbique de l’acérola est un antioxydant bien connu qui est impliqué dans l’anxiété, le stress, la dépression, la fatigue et l’état d’humeur chez l’homme. Des études ont suggéré que le stress oxydatif pourrait déclencher des troubles neuropsychologiques. Les antioxydants peuvent jouer un rôle thérapeutique important dans la lutte contre les dommages causés par le stress oxydatif chez les personnes souffrant d’anxiété. 

Dans ce contexte, il a été émis l’hypothèse que la supplémentation orale en vitamine C réduirait l’anxiété. Dans une étude sur 42 élèves, les niveaux d’anxiété ont été évalués pour chaque élève avant et après 14 jours après la supplémentation en vitamine C. Les résultats ont montré que la vitamine C réduisait les niveaux d’anxiété et entraînait une concentration plasmatique de vitamine C plus élevée par rapport au placebo. Les fréquences cardiaques moyennes étaient également significativement différentes entre le groupe vitamine C et le groupe témoin placebo. Les résultats de l’étude actuelle fournissent des preuves que la vitamine C joue un rôle thérapeutique important dans la prévention ou la réduction de l’anxiété. (8)

Les nombreux bienfaits de l’acérola dans la fonction métabolique

La vitamine C joue un rôle important dans un certain nombre de fonctions métaboliques, notamment l’activation de la vitamine B, l’acide folique, la conversion du cholestérol en acides biliaires et la conversion de l’acide aminé tryptophane, en neurotransmetteur, la sérotonine.

Où trouver de l’acérola de qualité ?

L’acérola est très facile à trouver sur le marché immense des compléments alimentaires. Toutefois, il est comme toujours, très important de différencier les diverses qualités que l’on peut trouver. Par exemple, une poudre d’acérola ou un simple jus, n’équivaut en rien à un extrait sec titré en principes actifs. Il est donc très important au moment de l’achat, de vérifier ces principaux critères : 

  • préférez un extrait sec à de la poudre d’acérola
  • le titrage en principes actifs : pour une meilleure efficacité, favorisez les produits titrés à 17% de vitamine C.
  • la majorité des compléments alimentaires étant irradiés afin d’éviter toute contamination, il est souhaitable d’acheter des produits non irradiés mais dont vous disposez des certificats d’analyses
  • vérifiez également que le produit ne contienne pas d’OGM
  • pour finir, il est presque toujours mieux de choisir un produit bio dû aux pesticides que l’on peut trouver dans les produits de mauvaise qualité.

Nous vous conseillons par exemple les produits de la marque Anastore. Leur acérola est concentrée à 17% en vitamine, certifiée sans OGM, non irradiée et vous disposez justement des certificats d’analyse sur le site, qui prouvent l’absence de métaux lourds et de pesticides pour chaque lot vendu. 

Nous vous conseillons l’acérola bio en comprimé de la marque Anastore. Elle est bio, certifiée sans OGM, non irradiée et vous disposez des certificats d’analyse sur le site, qui prouvent l’absence de métaux lourds et de pesticides pour chaque lot vendu. Elle est également garantie sans solvants. Et a un très bon goût acidulé !

se rendre sur anastore.com


Anastore détient une note de 8,6/10 basée sur plus de 5600 avis

Nous vous conseillons également la synérgie acérola / sélénium en comprimé de la marque Anastore. Il s’agit d’une synergie défensive pour l’organisme et le système immunitaire, certifiée sans OGM, non irradiée. Vous disposez des certificats d’analyse sur le site, qui prouvent l’absence de métaux lourds et de pesticides pour chaque lot vendu.

se rendre sur anastore.com

Comment prendre l’acérola ? Posologie

Le nombre de gélules ou comprimé à prendre dépend de l’extrait que vous allez choisir, s’il est plus ou moins concentré en vitamine C ou non. Pour un extrait sec de fruit d’acérola titré à 17% en vitamine C, il est conseillé de prendre environ 1000 mg par jour. Ainsi la dose de vitamine C sera d’environ 170mg, ce qui correspond à 212% des Apports Journaliers Recommandés (AJR).

Pourquoi prendre plus de 100% des AJR me direz-vous ? Tout simplement, car le corps n’assimile pas la totalité du produit consommé, une partie peut être éliminée par les urines. 

En définitif, le dosage dépend bien entendu de chaque produit, de sa concentration en principes actifs et de sa biodisponibilité. Nous vous recommandons de suivre les instructions que vous trouverez sur le produit et de ne pas dépasser la dose indiquée, ainsi vous ne souffrirez pas d’effets indésirables.

Acérola : avis consommateur et études réalisées

De nombreuses études (voir sources) sur l’acérola ont permis d’avoir de réels résultats et preuves scientifiques concernant les principes actifs de la plante, dont la vitamine C et la rutine. Nous avons d’ailleurs décidé de nous faire notre propre avis sur cette plante et certains d’entre nous, ont suivi une cure de 2 mois afin de tester les effets cités plus hauts. 

Nous l’avons testée dans le but d’améliorer notre état de fatigue, et de booster notre système immunitaire. Les premiers effets se sont effectivement fait sentir après 3 à 4 semaines de consommation d’acérola. Il s’agissait notamment d’une plus grande vitalité, peut-être était il question d’un effet placebo, mais certains d’entres nous se sentaient plus relaxés et sereins aussi. Nous sommes  toujours satisfaits des bienfaits de cette cure. Nous l’effectuons plusieurs fois par an, pendant les périodes de grande fatigue, de maladies virales ou de stress.

Actuellement, en cette période de coronavirus, nous prenons tous de l’acérola que nous complétons également avec une cure de ginseng pour ses effets immunostimulants et protecteurs. 

N’hésitez pas à nous donner votre avis et opinion sur votre cure d’acérola en commentaires afin de partager votre témoignage avec d’autres. 

Associations Acérola et autres plantes

  • Acérola / spiruline : la synergie acérola et spiruline est très recommandée pour les grands coups de fatigue, de stress ou de dépression. Cette association rebooste l’organisme et lui permet de faire le plein de protéines, de vitamines et de minéraux indispensable à son bon fonctionnement. Cela peut directement influer sur l’état et l’humeur de la personne. 
  • Pour booster sa libido, les associations acérola et maca ou acérola et tribulus sont très intéressantes.
  • Pour un regain d’énergie et de vitalité, nous vous conseillons l’association acérola ginseng ou acérola/cordyceps.
  • Pour combattre plus profondément le stress, ou les troubles émotionnels, pensez aux associations acérola et griffonia ou acérola et ashwagandha
  • Une autre combinaison de plantes très efficace pour traiter les problèmes de concentration en profondeur est l’association acérola/rhodiola ou acérola/guarana qui permet de donner un coup de boost à l’organisme et d’accroître la vivacité de votre esprit. 

Acérola : danger, effets indésirables et contre-indications

L’acérola est riche en vitamine C, indispensable pour l’organisme. Pourtant une consommation trop élevée de vitamine C peut engendrer des effets indésirables. Les effets indésirables comprennent des maux de tête, des bouffées de chaleur, des nausées ou des vomissements et des étourdissements. Des migraines ont été signalées avec une dose quotidienne de 6 g. Des quantités importantes de vitamine C peuvent également augmenter le risque de calculs rénaux et augmenter l’acide urique et l’oxalate car il acidifie l’urine. (9)

Mais nous parlons ici de quantités extraordinairement fortes, que nous ne recommandons pas. Il est important de comprendre que 1000 mg d’acérola, correspondent à 170mg de vitamine C dans un extrait titré à 17%. Pour atteindre une quantité aussi élevée de 6 g de vitamine C par jour, il faudrait donc consommer 35 000 mg d’extrait d’acérola, soit 35 comprimés par jour, ce qui est absolument déconseillé

Pour finir, la supplémentation en vitamine C est contre-indiquée dans les troubles sanguins comme la thalassémie, le déficit en G6PD, la drépanocytose et l’hémochromatose. Évitez de prendre des suppléments immédiatement avant ou après l’angioplastie. Les patients diabétiques doivent prendre des suppléments de vitamine C avec soin car cela augmente la glycémie. La vitamine C doit être utilisée avec prudence dans la néphropathie à l’oxalate ou la néphrolithiase, car l’acidification par l’acide ascorbique augmente les risques de précipitation de la cystéine, de l’urate et des calculs d’oxalate.

Il est important donc d’avoir l’avis de son médecin avant de se supplémenter dans les cas ci-dessus.

Sources

  1. Absorption and excretion of ascorbic acid alone and in acerola (Malpighia emarginata) juice: comparison in healthy Japanese subjects. Uchida E, Kondo Y, Amano A, Aizawa S, Hanamura T, Aoki H, Nagamine K, Koizumi T, Maruyama N, Ishigami A, Biol Pharm Bull. 2011; https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22040889
  2. Vitamin C and Immune Function. Carr AC, Maggini S. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29099763
  3. The protective effect of acerola (Malpighia emarginata) against oxidative damage in human dermal fibroblasts through the improvement of antioxidant enzyme activity and mitochondrial functionality. Alvarez-Suarez JM, Giampieri F, Gasparrini M, Mazzoni L, Santos-Buelga C, González-Paramás AM, Forbes-Hernández TY, Afrin S, Páez-Watson T, Quiles JL, Battino M. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28815233
  4. Corrective effects of acerola (Malpighia emarginata DC.) juice intake on biochemical and genotoxical parameters in mice fed on a high-fat diet. Leffa DD, da Silva J, Daumann F, Dajori AL, Longaretti LM, Damiani AP, de Lira F, Campos F, Ferraz Ade B, Côrrea DS, de Andrade VM.  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24296107
  5. Acerola (Malpighia emarginata DC.) juice intake protects against alterations to proteins involved in inflammatory and lipolysis pathways in the adipose tissue of obese mice fed a cafeteria diet. Fernando Milanez Dias, Daniela Dimer Leffa, Francine Daumann, Schérolin de Oliveira Marques, Thais F Luciano, Jonathan Correa Possato, Aline Alves de Santana, Rodrigo Xavier Neves, José Cesar Rosa, Lila Missae Oyama, Bruno Rodrigues, Vanessa Moraes de Andrade, Cláudio Teodoro de Souza, and Fabio Santos de Lira.  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3926336/
  6. The health effects of vitamin C supplementation: a review. Bendich A, Langseth L. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7790686
  7. Effect of vitamin C supplements on physical performance. Braakhuis AJ. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22777327
  8. Effects of Oral Vitamin C Supplementation on Anxiety in Students: A Double-Blind, Randomized, Placebo-Controlled Trial. de Oliveira IJ, de Souza VV, Motta V, Da-Silva SL. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26353411
  9. Vitamin C (Ascorbic Acid) Muhammad Abdullah; Radia T. Jamil; Fibi N. Attia. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK499877/
  10. Acerola, an untapped functional superfruit: a review on latest frontiers. Anand Prakash and Revathy Baskaran. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6098779/

 

Acérola bio titrée à 17% en vitamine C

Vous souhaitez acheter de l'acérola bio ?

Nous vous conseillons la marque Anastore pour sa qualité irréprochable et ses résultats prometteurs !
Et profitez de -10% avec notre code: 1P1R10
VISITER ANASTORE.COM
close-link